titre rechercher lancer la recherche
Vous êtes ici : Niederhausbergen » Votre Municipalité » Le Mot du Maire

Informations

Rendez-vous bien-être des plus de 55 ans


L'ESPAS de Bischheim organise dans le cadre de la Conférence des fiananceurs des activités à destination des personnes de plus de 55 ans.

Découvrez-ici les programmes des différents cycles d'activités du second semestre 2017.

 

 

Equipez-vous dès aujourd'hui du certificat « Crit'air »

Pour agir plus efficacement en période de pic de pollution, la circulation alternée sera mise en place sur l'ensemble de l'Eurométropole de Strasbourg dès le 1er novembre 2017.

La circulation alternée interviendra au troisième jour d'alerte d'un pic de pollution.

L'ensemble des véhicules et deux-roues souhaitant circuler pendant ces périodes devra être équipé d'un certificat « Crit'air ».

Les véhicules motorisés sans certificat et avec un certificat « Crit'air 4 » et « Crit'air 5 », seront interdits de circuler.

Vous pouvez obtenir votre certificat « Crit'air » en vous rendant sur le site internet gouvernemental www.certificat-air.gouv.fr, pour un coût de 4,18€.

Pour toute question, contactez le numéro vert spécifique 0 800 97 00 33 (appel gratuit).

 

  ______________________________________________ 

 
LE MOT DU MAIRE

L’Eurométropole :

Nous sommes désormais 33 communes au sein de l’Eurométropole avec l’arrivée des 5 communes de la communauté de communes des Châteaux, le 1er janvier 2017.

L’Eurométropole fêtera ses 50 années d’intercommunalité cette année, la Communauté Urbaine de Strasbourg devenue Eurométropole le 1er janvier 2015, ayant été créée en 1966.

C’est un demi-siècle de mutualisation de services, nécessaires aux désormais 497000 habitants que nous sommes, et aux 550000 habitants que nous serons à l’horizon 2030.

Chacun a sa compétence : l’Eurométropole pour les voiries, les transports en commun, l’eau et l’assainissement, les zones d’activités, le développement économique, les complexes sportifs et culturels par exemple, les communes pour les bâtiments municipaux, les écoles primaires et le périscolaire, les espaces verts, l’éclairage, les services dits de proximité : le sport, la culture, l’aide sociale, pour ne citer que les domaines les plus importants.

L’Eurométropole est issue des 33 communes avec une représentativité électorale de 48 élus strasbourgeois et de 52 élus venant des 32 autres communes. La ville-centre ne détient plus ainsi, la majorité absolue, à elle seule.

Le fait de m’être vu confié la vice-présidence en matière de commerce, d’artisanat et de zones d’activités commerciales et artisanales, est à considérer comme un élément majeur de la volonté de donner à un maire d’une commune de seconde couronne, un axe stratégique prioritaire du développement économique de l’Eurométropole.

Il s’agit là, d’une évolution majeure du partage des responsabilités en dehors de toute considération purement politique ou politicienne, obtenue par Yves Bur et moi-même en 2014.

 Quelques chiffres :

33 communes au 1er janvier 2017, soit 489 767 habitants.
5 nouvelles communes de la Communauté de Communes Les Châteaux :
    - Achenheim avec 2061 habitants
    - Hangenbieten avec 1504 habitants
    - Breuschwickersheim avec 1293 habitants
    - Kolbsheim avec 869 habitants
    - Osthoffen avec 846 habitants

 

Notre village :


2016 :

Pour revenir au plan communal, je souhaitais rappeler que 2016 a été une année riche de contenu, avec le démarrage des travaux de notre salle culturelle et sportive, la réalisation de la première phase de la rénovation urbaine de notre centre village, la finalisation du Saint Thomas 2 et ses 80 logements - projet resté dans la panade de 1998 à 2008-, la réalisation de nos premiers logements aidés qui ont permis d’accueillir 11 familles de Nieder pour 14 appartements, l’accès PMR de la chapelle, etc.

L’accueil d’un institut de beauté, d’une deuxième kinésithérapeute au sein du même cabinet, et depuis peu, d’un salon de toilettage pour chiens, témoignent de la vitalité et de l’attractivité de notre commune, dès lors que les règles sont respectées.

Enfin, l’adoption du PLUI (plan local d’urbanisme intercommunal) en décembre dernier, a consacré Niederhausbergen  comme le village dans la ville, fort de la préservation de son patrimoine naturel et agricole, entérinant ainsi le PLU que nous avions élaboré et voté en 2011 ; une très grande satisfaction pour notre équipe municipale.

Dans le prolongement de notre PLU, l’aménagement des Terres du Sud a naturellement reçu un avis favorable du commissaire enquêteur en novembre dernier, à l’issue de l’enquête publique, qui s’était déroulée en juin et juillet 2016 ; une garantie pour un développement urbain maîtrisé de notre village qui s’inscrit dans nos obligations de participer au Plan Local de l’Habitat partagé entre toutes les communes de l’Eurométropole.

Nous nous sommes ainsi donné les garanties de préserver pour le futur, notre secteur éducatif, notre tissu associatif, nos commerces de proximité et toutes nos professions libérales avec une référence absolue qu’est notre secteur de santé, très complet.

 

2017 :

2017 sera dans la droite ligne  de l’année écoulée, car deux projets majeurs nous occuperont tout au long de l’année, respectivement :

 - la montée en charge des travaux de la nouvelle salle culturelle et sportive qui se traduira par un bâtiment terminé à l’extérieur, bien visible.

-  la finalisation des travaux de rénovation de notre centre village, rue Mercière et rue de l’Eglise, qui s’accompagnera d’un nouveau réseau d’éclairage et d’un nouveau réseau d’eau dans chacune de ces deux rues.

Nous nous intéresserons aussi à l’école numérique, avec le renouvellement des ordinateurs portables de nos classes, mais nous attendrons de connaître le nouveau plan d’aide à l’équipement du futur gouvernement.

Le développement durable partagé avec tous nos concitoyens fera l’objet de réflexions et travaux destinés à préparer l’avenir.

Par ailleurs, une ligne de bus plus performante, un tourne à gauche vers E3 et le très haut débit pour notre commune ont été actés et faciliteront notre vie de tous les jours (j’y reviendrai lors du numéro de fin juin).

Je terminerai cet éditorial par un élément fort qui consiste à vous rappeler, chers concitoyens, notre capacité financière à réaliser tous nos projets sans recourir à l’augmentation de la part communale de vos impôts locaux et taxes d’habitation. Tant que l’Etat n’en décide pas autrement, ce sera possible !

Merci pour votre confiance : vous étiez plus de 300 concitoyens présents aux vœux du maire, c’est un gage pour nous de votre intérêt pour la vie communale. A l’échelle de notre commune, cela fait plus de 20% de la population. Deux séances ont été nécessaires ! Pour la première fois !

Merci à vous tous.

Le Maire
 

 

Plan du site    I    Mentions légales    I    2008