titre rechercher lancer la recherche
Vous êtes ici : Niederhausbergen » Votre Municipalité » Histoire et Patrimoine

Histoire et Patrimoine


Située au nord-ouest de Strasbourg, au pied des collines de Hausbergen, derniers replis des Vosges avant la plaine d’Alsace, notre commune est évoquée pour la première fois en 925 à l’occasion d’une donation de l’évêque Richwin de Strasbourg à la Fondation Saint Thomas.

Le Fort Foch, situé sur la colline surplombant la commune, a été construit entre 1872 et 1880, par les troupes prussiennes d’occupation, le Fort a servi notamment de camp de prisonniers pendant la deuxième guerre mondiale. Des prisonniers yougoslaves y peignirent une fresque murale, récemment classée à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques.


Après la seconde guerre mondiale, il fut le siège d’un centre de regroupement de munitions destinées à la destruction jusqu’à l’explosion accidentelle de l’un de ces stocks, en 1953, qui fit 6 morts parmi les personnels du centre. Une plaque sur le mur d’enceinte du Fort, et un monument, transféré en 1999 dans le cimetière municipal, rappellent les douloureux et tragiques épisodes de l’histoire locale.

Le blason de la commune représente un chêne d’or accompagné de trois merlettes au bec tranché sur fond d’azur et nos habitants sont appelés les infradomimontains, les oiseleurs  ou « d’Hüsberger ».

Le village s’est bâti le long des axes reliant, transversalement les communes de l’Ouest strasbourgeois : Oberhausbergen, Mittelhausbergen, Mundolsheim, Souffelweyersheim).


A l’origine, essentiellement agricole, la commune s’est progressivement agrandie par la création de différents quartiers, notamment pendant l’entre-deux-guerres, le long du CD 184 (rue de Hoenheim), avec la construction de maisons par des employés de la gare de Triage de Hausbergen située à proximité.

Depuis d’autres zones de résidences se sont rajoutées :
Schleifling en 1970, Saint Thomas en 1985, les Hameaux en 1990, les Coteaux en 1992, l’Ecrin vert en 2001, deux zones d’activités (La Redoute et les Portes de l’Europe) accueillent diverses entreprises qui participent ainsi au développement local.
Niederhausbergen fait partie de la communauté Urbaine de Strasbourg mise en place en 1965 dans notre agglomération.



Création du Corps des Sapeurs-Pompiers
  • 1884: Création du Corps.
  • 1948 : Le Corps est réorganisé le 5 juillet. Une section de clairons et une section théâtrale sont créées.
  • 1953 : Le 17 novembre, explosion de munitions entreposées dans la partie centrale du Fort Foch : six morts.
  • 1958 : La moitié des toitures des maisons de la commune sont détruites, le 11 août, lors d'un violent orage.
  • 1985 : Le 30 mars, le nouveau dépôt d'incendie est inauguré.
  • 1990 : Lieutenant Marcel WOLFF
  • 2000 : Adjudant Chef Lucien MEHL
  • 2006 : Sergent Chef Jean-Pierre SCHLICHTIG
Un gigantesque incendie.
Au cours du 19e siècle, la commune a été ravagée par un gigantesque incendie. Presque toutes les maisons de la rue de l'Eglise et l'église elle-même furent la proie des flammes.

Agriculteurs et cheminots.
En 1884, la population du village est composée d'agriculteurs et d'agents de la Reichsbahn travaillant au dépôt ferroviaire de Hausbergen. Tout naturellement, le Corps des Sapeurs-pompiers comporte lors de sa création, six agriculteurs et six agents de la Reichsbahn, tous engagés volontaires pour un an.

Si, lors d'un incendie, les moyens en hommes et en matériel sont insuffisants, il faut chercher du secours dans les villages les plus proches : Mittelhausbergen et Mundolsheim.

Cette tâche incombe à deux  cavaliers (Melterreiter) qui sont en général des agriculteurs ne possédant qu'un seul cheval. Ceux qui disposent de plusieurs chevaux sont chargés de tracter le matériel de lutte, deux pompes à bras et tuyaux entre autres.

Les chefs de corps ou de section :
1948 : Sous-Lieutenant Georges Heintz

- 1962 : Sous-Lieutenant Philippe Matthis

- 1970 : Lieutenant Roger Schneider 

Extrait de « les Sapeurs-Pompiers de la Communauté Urbaine de Strasbourg »
Ouvrage édité par l’amicale des Sapeurs Pompiers de Strasbourg

 

Plan du site    I    Mentions légales    I    2008